• Nous souhaitons plus de livraisons mais moins de CO2 en ville : Experts et urbanistes ré-organisent la logistique du "dernier kilomètre" et recommandent de privilégier les petits véhicules électriques bien adaptés au e-commerce et aux petites livraisons. Plusieurs villes comme La Rochelle optimisent les ratios Coût / Délai des livraisons tout en baissant leur impact carbone (Objectif Grenelle 1 : Baisser de 20% d'émissions de Gaz à Effet de Serre d'ici 2010).
    • Les transporteurs estiment perdre 2h/homme et 400 €/jour en Ile de France.
    • 1/4 des émissions de CO2 dues à la mobilité urbaine viennent des livraisons de marchandises.
    • Le transport de marchandises occupe 20% de la voirie de nos cités et plus de la moitié des livraisons se font en stationnant en double file.                                        (Source CCFA).

     


  • Les villes vont limiter la circulation des véhicules thermiques : La pollution urbaine est responsable de plus de 30 000 décès /an en France. Toutes les instances de l'OMS  aux associations des municipalités se sont saisies de ce problème de santé publique pour y remédier.
Voici quelques articles sur le sujet :


        


  • Le carburant sera de plus en plus cher : tous les experts prédisent un prix du baril en constante augmentation, oscillant entre 100 et 120 voire 150 $/baril. C'est la résultante de la croissance de la demande (pays émergeants) et de la diminution de l'offre (diminution mécanique des rendements, instabilité politique des pays producteurs). Le secteur des transports dépend à 90% du pétrole mais aussi notre alimentation, notre santé. Cette dépendance inquiète de nombreux spécialistes qui encouragent la recherche d'alternatives.
Pour en savoir plus, voici des liens vers des notes de conjoncture et d'information ........

        

...... et une infographie qui en dit plus que de longs discours (Source : Exxon - prospective ASPO)


  • Il ne sera pas nécessaire de construire plus de centrales nucléaires : En France, on estime que 2 millions de voitures électriques représenteraient 1 % de la consommation totale annuelle d'électricité (base trajets journaliers de 30 km, consommation d’électricité de 200 Wh/km/véhicule). Par comparaison, la consommation des appareils électriques et électroniques en absorbe 12 %. A contrario rouler avec un véhicule électrique permet de recourir à une charge de nuit utilisant l’électricité produite de nuit laquelle est largement sous-exploitée actuellement. Les projets de "Smart Grids" sont également porteurs de solutions pour l'avenir. Cela consistera notamment à utiliser les batteries des véhicules électriques comme "réserve d'énergie" utilisables en complément d'un réseau particulièrement sollicité (soirées d'hiver par exemple).

Voici ce qu'en disent les experts :

 

  • Le bruit causé par la circulation est une nuisance reconnue : L'OMS estime que 1 million d'années de vie en bonne santé sont perdues chaque année en Europe occidentale à cause su bruit causé par la circulation. Le ministère de l'écologie estime lui le coût social du bruit entre 4,8 et 9,5 millions d'euros (revue Ademe & Vous N°51).

plus d'infos en consultant :